Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Cliquez ici pour en savoir plus

🔄 Le logiciel d'encaissement remplace la caisse enregistreuse

Les évolutions réglementaires et les nouveaux besoins des commerçants poussent les caisses enregistreuses classiques vers la sortie au bénéfice des logiciels d'encaissement.


Le Vendredi 16 mars 2018

Depuis le 1er janvier 2018, les commerçants soumis à la TVA doivent être équipés d'un système d'encaissement qui réponde aux nouvelles obligations légales. En parallèle, les besoins des commerçants évoluent et la caisse est devenue un outil de gestion et de suivi du commerce. Ainsi, la valeur ajoutée d'un logiciel d'encaissement pousse vers la sortie les anciennes caisses enregistreuses lorsqu'il est question de s'équiper ou de renouveler son matériel.

Obligation d’utiliser un logiciel d'encaissement aux normes

L’article 88 de la nouvelle loi de finances impose à tout commerçant ou société soumise à la TVA d’utiliser uniquement des logiciels d'encaissement certifiés, c’est-à-dire, attestés par l'éditeur, ou ayant le certificat LNE ou NF525. Cette obligation d’utiliser un logiciel d'encaissement certifié, un logiciel comptable certifié ou un système de gestion certifié a pour but de garantir que le logiciel ne permette pas de dissimuler des recettes et donc la TVA. De ce fait, si cette règlementation n’oblige pas à se débarrasser des caisses enregistreuses classiques, le nombre de modèles répondant à la réglementation se fait plus rare.

Le logiciel d'encaissement remplace la caisse enregistreuse classique

Il faut bien reconnaître qu’aujourd’hui la caisse enregistreuse traditionnelle souffre de la comparaison avec ses homologues plus modernes, à savoir les logiciels d'encaissement. Contrairement à une caisse dotée d'un logiciel d'encaissement, une caisse mécanique ne fait qu’enregistrer les transactions et n’apporte pas de valeur ajoutée à son utilisateur (analyse, reporting, statistiques, état des vents en direct…).

Les caisses informatisées sont au contraire bien plus que des caisses : ce sont de véritables outils de gestion. Un commerçant peut y gérer, par exemple, ses opérations de fidélisation, l’optimisation de la marge, avoir un accès direct à ses stocks. Une caisse classique ne permet aucune interaction, aucune statistique, et ne peut pas gérer par exemple des cartes de fidélité comme un logiciel d'encaissement.

De plus, les logiciels d'encaissement permettent des solutions techniques plus ergonomiques et pratiques, pour l’utilisateur comme pour le client : écran tactile, design plus compact, meilleure visibilité, saisie rapide et intelligente, terminaux de paiement connectés…etc.

Les capacités des solutions informatisées par rapport aux caisses classiques sont sans comparaison du point de vue des fonctionnalités et du service rendu, mais aussi du gain de temps précieux que cela offre.

Les solutions Menlog pour être en conformité

Les solutions de logiciels d'encaissement éditées par notre société répondent à ces exigences d’un outil moderne, complet et intégré dans un système de gestion : elles sont mises à jour et sont déjà certifiées NF525 par l’AFNOR.

Tous nos clients peuvent demander une mise à jour de leurs produits. Les équipes Menlog sont à votre disposition pour étudier votre demande, que ce soit en cas d’évolution d’une solution existante ou pour acquérir un logiciel d'encaissement conforme à la nouvelle réglementation.

Menu