Le monnayeur, gain de temps pour le commerçant | Menlog

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Cliquez ici pour en savoir plus

Le monnayeur automatique, allié de la relation client

Contre toute attente, la présence d’un monnayeur automatique libère du temps aux commerçants qui peuvent pleinement se consacrer à la relation avec les clients.


Le Lundi 10 décembre 2018

Chaque étape du progrès, aussi petite qu’elle soit, se fait généralement malgré les premières hésitations des sceptiques. Depuis l’apparition des robots et processus automatisés, une certaine frilosité du type « ces machines vont finir par remplacer les gens » a été observée chez les commerçants. La réalité est toute autre.

En observant le rôle de l’automatisation et de l’intelligence artificielle dans notre quotidien, on se rend bien compte qu’elles servent et assistent le travail des personnes qui y ont recours.

Grâce à l’automatisation, les professionnels peuvent se libérer des tâches mécaniques et purement techniques pour se concentrer pleinement sur les aspects plus qualitatifs et sensibles de leur travail. Le cas des monnayeurs automatiques illustre parfaitement ce progrès et cette amélioration qualitative du métier.

Le monnayeur libère des tâches techniques sans valeur ajoutée

Libéré des tâches techniques (calcul, rendu de la monnaie, vérification des billets, fonds de caisse…) le commerçant peut disposer de ce temps précieux pour se concentrer sur sa valeur ajoutée, le cœur de son métier : entretenir la relation client.

Pour comprendre ce gain qualitatif et humain permis par l’utilisation du monnayeur, il faut bien comprendre quelles sont les tâches dont il va libérer le caissier :

– calculs de rendu de la monnaie
détection de faux billets
– manipulation d’espèces
– fonds de caisse et approvisionnement en petite monnaie
– protection du tiroir-caisse

En libérant le commerçant de ces tâches fastidieuses, sans valeur ajoutée, le monnayeur libère du temps d’interaction avec le client.

Le caissier redevient commerçant

Pendant que le monnayeur se charge de ces étapes, le commerçant peut discuter avec son client et le conseiller, prendre plus de temps pour emballer soigneusement ses achats, ou tout simplement lui sourire et le regarder, plutôt que de se concentrer sur le fond de son tiroir-caisse. Le passage en caisse est donc rendu plus fluide et plus relationnel, car le rôle de « caissier » est tenu par le monnayeur automatique, tandis que le commerçant redevient un vendeur et un conseiller.

Parallèlement, le monnayeur automatique libère également le commerçant d’une grande partie du stress lié aux erreurs de caisse, erreurs de rendu, utilisation de fausse monnaie, vol en interne, braquage du tiroir-caisse, etc. Un allègement du stress qui va là encore lui permettre d’être plus disponible dans l’interaction.

Le monnayeur permet donc aux commerçants de reprendre en main la relation client. Le client a un commerçant en face de lui, plus attentif, moins pris par des tâches opérationnelles et plus disponible pour le conseil et l’interaction. Le commerçant revient alors à ce qui fait la valeur même de son métier et définira l’expérience du client.

Lire aussi:
Commerçants, ne vous faites plus piéger avec la fausse monnaie
Réduire le vol en interne avec le monnayeur
Quelle est l'utilité du monnayeur automatique ?
Marketing et caisse, un duo gagnant pour votre magasin
 

Menu