Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Cliquez ici pour en savoir plus

Ouvrir sa boulangerie : 6 conseils pour se lancer

Le marché français de la boulangerie montre un engouement pour des produits de qualité et authentiques renforce ce secteur. Ouvrir une boulangerie reste un réel à aborder de manière méthodique et professionnelle. 


Le Lundi 10 septembre 2018

Le marché du pain en France reste très porteur et l’engouement pour des produits de qualité et authentiques renforce ce secteur. Mais ouvrir une boulangerie demeure un vrai challenge qu’il faut savoir aborder de manière méthodique et professionnelle. Découvrez nos 6 étapes clés pour réussir l’ouverture de votre boulangerie et réussir votre implantation ! 

6 étapes essentielles pour ouvrir sa boulangerie

1. Avoir la qualification requise 

Afin d’utiliser la mention « boulangerie » il est nécessaire que le dirigeant, ou un salarié, possède une qualification professionnelle d’artisan boulanger. Les diplômes de CAP de Boulangerie ou un Brevet Professionnel sont nécessaires pour avoir cette qualification.

Enfin, pour gérer son commerce il faut au moins faire un stage d’initiation dans le but de s’inscrire au répertoire des métiers, si vous n’avez pas de diplômes professionnels de gestion d’entreprise. Ces éléments sont à la fois importants pour votre crédibilité mais aussi pour votre compréhension du secteur d’activité.

2. Faire une étude de marché 

Que votre boulangerie soit une création ou une reprise, il est essentiel de faire une étude de marché et d’analyser la zone de chalandise dans laquelle vous allez travailler. Quelle population, quels flux de circulation, quelle typologie de clientèle et enfin quelle concurrence ? Ceci vous aidera à définir la viabilité de votre projet et aussi à affiner votre stratégie commerciale et à établir des prévisions.

3. Définir précisément le projet

Une fois l’étude de marché effectuée, vous devez passer à la définition de votre projet. Vous devez donc définir votre stratégie, vote identité, votre politique commerciale, quelle valeur ajoutée vous tenterez de mettre en place pour vous démarquer ? Définissez aussi un planning de votre projet d’ouverture tenant compte des délais administratifs et des démarches bancaires.

4. Faire un business plan

C’est l’outil clef qui doit découler des deux points précédents et doit déboucher sur vos solutions de financement auprès des banques. Faites-vous aider par un professionnel pour établir ce business plan et le mettre en forme de manière attractive pour les banquiers que vous démarcherez.

5. Effectuer les démarches administratives

Vous devez vous inscrire au répertoire des métiers mais aussi choisir le statut juridique de votre société. N’oubliez pas non plus d’évaluer l’impact de votre projet sur votre patrimoine personnel (caution, garantie…) et ses conséquences fiscales.

6. Equipez vous de manière professionnelle

Bien sûr il est nécessaire d’avoir des outils de qualité pour travailler. Cela vaut pour la partie fabrication des produits (fours, frigos…) mais aussi pour tous les outils qui vont vous aider à la vente. Ainsi, ne négligez pas la signalétique, les espaces de présentation des produits mais aussi les outils de vente.

Choisissez par exemple de vous équiper d’une caisse tactile de boulangerie qui sera un outil plus rapide et convivial mais aussi d’un monnayeur automatique qui permet de conserver un degré d’hygiène élevé et une plus grande confiance sur la caisse.

Nos solutions professionnelles de caisse pour la boulangerie sont des outils spécifiques à cette activité et permettent de travailler efficacement dans un environnement moderne, sûr et rapide, pour le client comme pour le personnel.

Pour en savoir plus:
Les avantages de la caisse tactile pour boulangerie

Menu